PAGE PAYSAGE

Accueil » Ciné-club (série) » CINÉ-CLUB 10: « VIVRE AU PRÉSENT » DE MEHDI RAZI, 2009, فیلم مستند زندگی در اکنون

CINÉ-CLUB 10: « VIVRE AU PRÉSENT » DE MEHDI RAZI, 2009, فیلم مستند زندگی در اکنون

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

janvier 2018
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
razi

Mehdi Razi, réalisateur iranien.

Né en 1986 au Nord de l’Iran, Mehdi Razi a d’abord travaillé pour le théâtre, en tant qu’acteur et dramaturge, avant de suivre une école de cinéma à Téhéran. Venu en Suède en 2011, il a réalisé de nombreux courts-métrages et divers documentaires, dont certains ont été présentés à la télévision ou à l’occasion de festivals.

 

Marlik films, site des productions de Mehdi Razi

  Personnellement, je suis tombé un peu par hasard, au court de pérégrinations électroniques, sur ce bref documentaire, tourné dans le Gilan (au Nord de la Perse, soit déjà dans le Caucase). On y découvre un vieil homme handicapé, vivant avec ses six enfants déficients mentaux au sein d’une ferme isolée, dans des conditions de grande précarité. Mais le lecteur/spectateur se fera une idée par lui-même.

  De notre cru, les sous-titres français ne sont certes pas irréprochables. Que les potentiels iranophones soient donc indulgents. Nous en profitons également pour présenter notre nouvelle chaîne YouTube, qui apparaîtra très prochainement dans les liens, sur la page.


5 commentaires

  1. Charlot dit :

    Chacun ressent les choses selon son propre vécu mais par rapport à l’actualité, avec cette maison de l’horreur ( titre accrocheur des médias) découverte en Californie, un des États les plus riches d’un des pays les plus riches du monde, je me demande comment auraient évolué ces familles en inversant leurs situations géographiques.

    Aimé par 1 personne

  2. Claudine dit :

    J’ai enfin visionné ce film intégralement, et ai d’abord été frappée par la beauté de beaucoup de plans, et la qualité technique de l’image, quand on la voit en plein écran.

    Et puis je trouve ce documentaire de plus en plus émouvant, à mesure qu’on se repère dans les lieux, et qu’on finit par identifier chacun des enfants, avec ses caractéristiques.

    Un très beau film, donc. Qui nous rappelle aussi que l’Iran, comme tous les pays, est extrêmement multiple, sur le plan géographique, social, et humain. Et que la vision que l’on en a est forcément parcellaire, et subjective.

    J'aime

  3. Claudine dit :

    Souvenons-nous donc, toujours, que l’Iran, la Perse, ce n’est pas seulement les ayatollahs, et le voile islamique. Et que ce n’est pas seulement non plus Darius, Xerxès, ou les roses d’Ispahan…

    J'aime

  4. Bonjour Claudine!
    Je suis trés heureux que tu aimes ce petit film.
    1) Le paysage évoque le Massif central, et non le désert, qui est traditipnnellemment associé au pays.
    2) La religion est totalementt absente et la femme n’est pas écrasée.
    Je voulais donner une image differente du pays.
    T’embrasse ETIENNE

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

janvier 2018
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 104 343 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :