PAGE PAYSAGE

Accueil » Blogorama

Archives de Catégorie: Blogorama

BLOGORAMA 35: « LES BELLES PHRASES », D’ÉRIC ALLARD

    Professeur de mathématiques, comme Jacques Roubaud, né en 1959 à Charleroi (la Belgique, cette terre de poètes!), Éric Allard, que j’ai croisé sur Facebook, me fait l’honneur d’un BLOGORAMA. Laissons lui donc la parole!

Allard-Eric

   Dans la continuité de mes activités de co-animateur de revue (Remue-Méninges, avec Antonello Palumbo, Pierre Schroven et Salvatore Gucciardo) et d’animateur de radio libre mais aussi de critiqueur sur le site CritiquesLibres.com, je me suis lancé dans la création d’un blog en décembre 2008 pour, au départ, poster mes textes (poésie, microfictions). Mais très vite, j’ai souhaité que le blog soit aussi tourné des contributions extérieures et j’ai posté des textes d’autres auteurs, disparus ou bien vivants… Puis, en janvier 2010, l’idée d’embringuer Denis Billamboz et Philippe Leuckx m’est venue pour constituer avec eux un trio de chroniqueurs de façon à couvrir un éventail de la production littéraire plus large. Pendant plusieurs années, les chroniques de Denis et Philippe ont été postées chaque week-end, en alternance.

   Mi-2016, deux figures féminines, Nathalie Delhaye et Lucia Santoro, ont complété l’équipe avant, un an plus tard, l’arrivée d’un duo familial composé de Philippe Remy-Wilkin et de son fils Julien-Paul. Enfin, tout dernièrement, Jean-Pierre Legrand a accepté de rejoindre l’équipe. Désormais le rythme de publication dépend de la réception des notes de lecture.

   En presque dix ans d’existence, le blog a enregistré 650 000 visites et couvert la sortie de quelque 1000 ouvrages relevant aussi bien de la grande édition que de la « petite », principalement dans les domaines du roman et de la poésie.

 

 

 

Allard-Eric

 

« Les belles phrases », blog d’Eric Allard (cliquer sur le lien)

 

 

 

BLOGORAMA 33: « HUBLOTS », LE BLOG DE PHILIPPE ANNOCQUE

   Agrégé ès Lettres, auteur de livres expérimentaux, l’écrivain et critique Philippe Annocque nous transmet une description de son site « Hublots ». Laissons-lui donc la parole pour ce 33ème BLOGORAMA!

Philippe-Annocque

   J’ai démarré mon blog « Hublots » en novembre 2008, il y aura bientôt dix ans. Le sous-titre, « parce que la visibilité est mauvaise », évoquait dans mon esprit (évoque toujours) aussi bien la visibilité de mon travail que celle d’autres écrivains que j’aime. C’est aussi pour ça qu’il y a un s à Hublots, l’écriture est une aventure collective.
   Je souhaitais aussi ne pas spécialiser le blog : on y trouve aussi bien des impressions de lectures, des coups de gueule, des réflexions sur l’écriture, des divagations plus ou moins politiques, des photos, des dessins, des poèmes, des fragments divers et aussi des feuilletons dont certains sont devenus ou deviendront des livres : Vie des hauts plateaux, que j’ai initié dès l’ouverture du blog sans du tout penser à en faire un livre et qui a fini par en devenir un en 2014, aux édittions Louise Bottu, et plus récemment Mon jeune grand-père, qui paraîtra chez Lunatique au mois de novembre prochain.

La page Wikipédia de Philippe Annocque

« Hublots », le blog de Philippe Annocque

BLOGORAMA 33: « ACCROCSTICH.ES », LE BLOG DE FLORENT TONIELLO

   Accueillons aujourd’hui un poète français, résidant au Luxembourg, Florent Toniello. Lecteur acharné, poète, musicien, ce dernier nous a fait l’honneur de présenter un blog au nom compliqué, mais au contenu passionnant. Comme toujours, laissons lui la parole!

Florent_m

   Sur accrosctich.es, il y a des poèmes, des notes de lecture et une anthologie personnelle et évolutive ; une gouttelette dans l’océan poétique virtuel certes, mais dont je gère entièrement la formule, sans véritablement me préoccuper des statistiques de consultation. Mon blog est en fait un espace d’expérimentation poétique. J’y publie des textes qui ne sont pas destinés à figurer dans des livres, a priori, mais qui font partie intégrante de mon champ d’écriture. Il complète en quelque sorte ma personnalité d’auteur perceptible en revues ou dans des ouvrages imprimés. Certains textes que je ne retiens pas pour le papier (pour des raisons d’espace disponible, de cohérence ou d’insatisfaction devant le résultat, entre autres) peuvent donc aussi s’y ajouter. Le blog me permet de pratiquer une discipline d’écriture régulièrement et de nouer quelques contacts virtuels — même si je préfère les contacts directs après des lectures, par exemple ; souvent ces contacts se prolongent grâce au blog, pour celles et ceux qui n’ont pas forcément le stakhanovisme virtuel que requiert Facebook. Au fond, il s’agit surtout d’écrire sur la poésie en toute liberté et subjectivité, en partageant aussi les lectures qui m’inspirent. Le tout de façon aléatoire et sporadique, parfaitement artisanale et sans polissage, puisque la poésie, c’est aussi la vie, et j’ai une vie (voire plusieurs) en dehors d’elle.

Accrocstich.es, le blog de Florent Toniello

 

BLOGORAMA 32: THIERRY GUINHUT

  … Un 31ème BLOGORAMA riche et foisonnant, avec cette brève présentation du blog de Thierry Guinhut, écrivain et critique, qui nous livre des analyses de fond depuis « overblog ». Très instructif. Laissons-lui la parole, en reprenant le propos, trouvé sur le site.

guinhut

Après une maîtrise en Histoire de l’Art Contemporain, Thierry Guinhut devient agrégé de Lettres Modernes. Critique d’art et de littérature, il a animé une revue et collaboré à Art-Press, Calamar, La République des Lettres, La Revue des Deux Mondes, Encres Vagabondes, Edelweiss… Aujourd’hui, on lit ses articles et études principalement consacrés aux littératures étrangères dans Le Matricule des Anges, Europe et L’Atelier du roman. Il nourrit un blog littéraire et photographique qui réunit également sa réflexion dans le domaine de la philosophie politique, dont les articles sont repris par Contrepoints et L’Institut des Libertés. Ecrivain, il a publié un roman et relaté quelques unes de ses expériences de marcheur dans des récits en Massif Central et dans Le Passage des sierras et autres récits pyrénéens et espagnols, à paraître. Photographe, il a réalisé des expositions sur les étangs de la Brenne et sur la Montagne Noire, en y ajoutant les peintures et collages des Triptyques géographiques. Salué par la presse, Le Marais poitevin fut couronné par le Grand prix Hippolyte Bayard de Photographie 1991 et lui valut de figurer parmi les 70 « Modern Masters of Right Brain Left Brain Photography » (Amphoto, New York, 1994). Après son abécédaires photographiques Ré une île en paradis, ses seize semaines de marche entre Béarn et Aragon, il fit le portrait du Parc naturel régional du Haut-Languedoc. Il prépare un vaste roman polymorphe, La République des rêves, et un roman mêlant fantastique, critique sociale et dialogue philosophique : Les Métamorphoses de Vivant. Suite à ses trente-deux semaines de marche entre Haute Garonne et Catalogne, il travaille à une édition revue et considérablement augmentée de Au coeur des Pyrénées, en vue de proposer avec Pyrénées entre Aneto et Canigou un diptyque complet des Pyrénées. Et bientôt le roman Muses Academy, les sonnets d‘À une jeune Aphrodite de marbre ...

Le blog de Thierry Guinhut (cliquer sur le lien)

BLOGORAMA 31: « ALTERATIO », LE BLOG DE JEAN-CLAUDE GOIRI

  Auteur né en 1967, autodidacte, créateur des éditions Tarmac et de la revue Festival Permanent des Mots, (cf. notre article sur le recueil de Thierry Radière publié chez Tarmac), le Nancéen et Basque Jean-Claude Goiri nous fait l’honneur de parler de son adresse « Alteratio », blog poétique. Laissons lui donc la parole, pour ce 31ème blogorama!

goiri

 

ALTERATIO, j’écris pour que mon corps prenne moins de place.

  Aleratio, la part de l’autre, est un blog où j’inscris des textes qui peuvent se concevoir comme une forme de calcul démontrant quelle est la place que l’autre prend en moi, jusqu’à quel point peut-il intervenir et provoquer un changement, jusqu’ à quel endroit participe-t-il de mon être physique et mental.
  Ne connaissant pas la réponse, je tente de comprendre par l’écriture au moins le questionnement de l’autre, de décrire son intervention, de laisser voir son altération sur moi, de ne pas le garder au loin mais de le faire vivre en moi.
   Parce que l’écriture, pour moi, dessine des fissures longilignes propres à laisser passer une lumière aussi faible soit-elle. Ou au mieux, des failles dans lesquelles il faut pouvoir se mouvoir.
   Ainsi j’écris pour que mon corps prenne moins de place afin de me glisser partout et de devenir autre chose qu’un corps encombrant et malhabile, dépendant de ses besoins, afin de me faufiler dans toute ouverture ou dégradation à même de créer un être libre.
Tout cela finalement, devient une suite de binarités :
– L’autre et moi.
– Le corps et la créativité.
– Les deux versants d’une faille.
– Le codage informatique.
– La liberté et les besoins.

   Et je crois en la capacité libératrice et révolutionnaire de l’écriture, de l’art et de la philosophie.

   La liberté est un besoin.

« Alteratio », le blog de Jean-Claude Goiri (cliquer sur le lien)

BLOGORAMA 30: « LA PETITE RENARDE RUSÉE », BLOG DE DAN FERDINANDE

  Auteure, épouse du poète chtimi Guy Ferdinande, Dan Ferdinande honore de sa présence ce 30ème blogorama. Site varié, riche, « La Petite Renarde rusée », qui décrit les activités de galeriste, éditeur, plasticien et écrivain de Guy et Dan, devrait ravir les esprits curieux, avides d’ailleurs. On y retrouve à la fois des oeuvres inspirées par la Perse, mais aussi des dessins, des textes, des courts-métrages, le compte-rendu des vernissages. Laissons donc la parole à sa créatrice, et animatrice, en cette froide période de janvier…

renarde

 

Le Rewidiage & autres… – Guy et Dan Ferdinande – 67 rue de l’Eglise, 59840 Lompret – 

   Créé en 2010, je voulais que ce blog soit un pendant de la revue sur papier Comme un Terrier dans l’Igloo que Guy publie depuis 1983. L’idée était que l’on y trouve les dernières nouvelles des Rewidiage Prods dont Guy est le maître d’œuvre : la revue, les chroniques musicales, les CD de chansons ou DVD de lectures, les recueils, les soirées-lectures de textes de création, et les expositions individuelles ou collectives dans la galerie « La Petite Renarde Rusée » (en hommage à l’opéra de Leoš Janáček.) ouverte dans notre maison en 1998. Je voulais aussi présenter les œuvres et les sites d’ami(e)s. À quoi se sont ajoutées, de 2012 à 2016, les lettres mensuelles à un prisonnier palestinien en Israël. Sur le blog figurent aussi le catalogue et l’historique des Rewidiage Prods.

La Petite Renarde rusée, blog de Dan Ferdinande (cliquer sur le lien)

BLOGORAMA 29: JOELLE THIÉNARD

   Poétesse, romancière et cinéaste, notre amie Joelle Thiénard achève cette année 2017 en nous gratifiant d’un intéressant blogorama. Un site lyrique et fort, à suivre.

thiénard

   L’écriture est un vaste pays, parfois aride ou foisonnant, essences d’arbres, couleurs diverses, un lac, miroir de l’être ou vagues tumultueuses d’une mer en colère, imagerie soudaine à la rencontre des mondes. Nuages en transparences, herbes folles en tous sens, elle est l’ilot tranquille infini des cadences. En rimes ou sage prose, louant ou dénonçant, ses rives ouvrent les portes de nos étranges refuges. Apercevoir, sentir, donner ou se maudire, la seule certitude est ce vaisseau torride qui franchit tous les flots, se moquant de la forme, ou d’elle prisonnière, poésie, liberté, images certifiées, effroi d’une révolte, contemplation soudaine, elle aurait tous les droits, surtout fidélité à celui qui la vit en toute impunité…

Le blog poétique de Joelle Thiénard

BLOGORAMA 28: RICHARD KHAITZINE

En_compagnie_de__4c9ca501f3d5c

   Ce blogorama présente un site original, consacré par une fille à son père. Lydia Khaitzine, fille du regretté Richard, écrivain atypique disparu en 2013, veut en effet faire connaître et reconnaître l’œuvre relativement confidentiel de ce penseur anticonformiste, attiré par différentes activités de l’esprit. Laissons lui donc la parole.

   Le blog de Richard Khaitzine a été créé pour faire part de son activité littéraire mais pas uniquement… celui-ci se voulait ludique et culturel au sens large. Richard Khaitzine était scénariste, écrivain, conférencier, historien et journaliste. Il se définissait comme un agitateur d’idées, un penseur libre. Celui-ci s’était spécialisé dans l’étude des philosophies, des religions, des mythes et du symbolisme sous toutes ses formes. Après son décès, sa fille Lydia Khaitzine a repris le blog de son père dans un but de perpétuer sa mémoire et de promouvoir sa pensée et ses oeuvres. Ce blog était un moyen aussi d’annoncer aux lecteurs et à tous ceux qui le connaissaient… tous projets concernant Richard Khaitzine.

Le blog de Richard Khaitzine (cliquer sur le lien)

NB; Nous serons probablement amenés à reparler de Richard Khaitzine. En attendant, les plus courageux (motivés?), peuvent consulter sa page Wikipédia.

Page Wikipédia consacrée à Richard Khaitzine.

BLOGORAMA 27: « DIÉRÈSE ET LES DEUX SICILES », LE BLOG DE DANIEL MARTINEZ

  MartinezCréateur, en 1998, de la revue Diérèse, à laquelle nous collaborons régulièrement, Daniel Martinez anime en outre un blog très riche, régulièrement fourni, sur hautetfort. Chroniques, informations autour de la revue imprimée et œuvres plastiques circulent ainsi librement sur la toile. Laissons lui donc la parole, pour ce vingt-septième blogorama.

vega martinez

Véga, l’un des recueils publiés par l’intéressé.

 

 

 Le blog de Daniel Martinez se veut le reflet de l’environnement artistique, littéraire et poétique passé ou actuel, sans autre parti pris que ceux de son auteur, lui-même ouvert au sentiment du beau, du juste et du vrai sous quelque forme qu’il se présente et pourvu qu’il n’exclue pas les lignes directrices qui lui tiennent à cœur, résolument connectées avec la création, de par le vaste monde. Divisé en 70 catégories, ce blog est tenu à jour très régulièrement depuis mai 2014, il suit de même l’actualité de la revue Diérèse (70 numéros parus) et des éditions Les Deux-Siciles (42 titres à ce jour) que je pilote vaillamment. Au fil des mille et quelques notes, on retiendra entre autres des textes ou lettres inédits de Gaston Ferdière, Jean-Claude Pirotte, Johnny Friedlaender, Henri Michaux, Federico Garcia Lorca… Des contes, des pistes de réflexion ou interviews sur des artistes comme Joan Mitchell, un domaine « actualités », etc… Bienvenue à tous, donc!

Le blog de Daniel Martinez (cliquer sur le lien)

BLOGORAMA 25: « KATATSUMURI NO YUME »

   Collègue et amie, Sandra B. anime un blog au nom compliqué, pour nous Européens, mais riche et varié.  Historienne de formation, comme précisé ci-dessous, et japonisante invétérée, la jeune journaliste mêle articles sur la gastronomie, sur la mode, ou encore sur la littérature et l’art, avec une préférence marquée pour la culture nippone. À consommer, donc, sans modération! Mais laissons la parole à la principale intéressée.

sans-titre

   Le 13 août 2010, le petit Katatsumuri No Yume est sorti de sa coquille numérique pour parler culture, lifestyle et pop culture. Mais, avant de parler de sa croissance, je voudrais revenir sur sa genèse. Tout d’abord le nom : Katatsumuri No Yume qui signifie « Le Rêve de l’Escargot », mais avec la grammaire japonaise qui ne précise pas le nombre, on peut aussi dire le Rêve des Escargots, ou les Rêves des Escargots. J’aime bien cette idée de multiplicité et de flou et, à l’époque, je ne connaissais pas la symbolique de l’escargot en psychanalyse, mais finalement c’est un bon choix je pense.
   Quand j’ai lancé ce blog, je n’avais pas de ligne éditoriale précise, d’ailleurs je pense que je n’en ai toujours pas mais je voulais juste parler de ce qui m’intéressait, de la culture dans tous les sens avec des expositions, des animes, des mangas, des décryptages de tableaux et un peu tout ce qui me passe par la tête. A l’époque, j’écrivais mon premier mémoire de master d’histoire, j’avais besoin d’un espace d’expression plus libre et de délier ma plume loin de la sphère universitaire.
   Après sept ans passés à grandir ensemble, j’ai vu, à de multiples reprises, le Katatsu prendre son envol puis retourner hiberner dans sa coquille, n’ayant pas pu le nourrir régulièrement. Mais aujourd’hui, l’envie et les possibilités de partage sont plus grandes et je suis ravie de voir les réactions de mes lecteurs. Un cercle vertueux s’installe attisant ma curiosité, ma confiance en moi et ma volonté d’ouverture.

Katatsumuri no Yume, le blog

%d blogueurs aiment cette page :