PAGE PAYSAGE

Accueil » Sollers Philippe

Archives de Catégorie: Sollers Philippe

TUTOYER SOLLERS

Éditer son propre éditeur (Paul Sanda, auteur d’une poésie puissante, spirituelle), puis son propre professeur de khâgne, Jean R., éléphanteau de décembre. Etrange sentiment d’inversion. L’homme, qui m’a fait notamment découvrir Jean Ristat ou Francis Ponge, a très exactement l’âge de mon père, dont il partage, grosso modo, les options politiques et les orientations, bien que les trajectoires demeurent fort différentes. Bizarre, aussi, de corriger au bic bleu (le rouge m’étant interdit, car trop professoral, justement), le manuscrit soumis, avant de retrouver, mardi, Jean R. directement chez lui, derrière Beaubourg, pour une séance de réflexion. On a beau parler de postérieurs, de décolletés, forcer sur le rhum, l’homme, que j’ai toujours admiré, m’impressionne encore, exerçant par-devers lui, et du fait de ses fonctions passées, une sorte d’autorité morale, intellectuelle, indépassable. Sentiment, également, d’accomplissement. Jean R. a accepté ma proposition, soit publier chez un ancien étudiant de l’âge de son fils devenu gardien de musée, dans une petite maison d’édition, un recueil tiré à 150 exemplaires (retiré au besoin), sans diffusion massive. Khâgneux un peu engoncé dans les conventions sociales, je n’osais imaginer un jour la chose. C’eût été comme tutoyer Sollers (pour lequel j’éprouve là aussi une niaise vénération, mêlée d’un peu de rancoeur générationnelle, avec ce désir de caresser comme de fouetter, verbalement s’entend, le sublime pacha), ou manger chez Houellebecq.

%d blogueurs aiment cette page :