PAGE PAYSAGE

Accueil » Belgique

Archives de Catégorie: Belgique

SURRÉALISTES 28: « LE TEMPLE » DE PAUL DELVAUX (1897-1994)

2012_CKS_05465_0060_000(paul_delvaux_le_temple)

BLOGORAMA 35: « LES BELLES PHRASES », D’ÉRIC ALLARD

    Professeur de mathématiques, comme Jacques Roubaud, né en 1959 à Charleroi (la Belgique, cette terre de poètes!), Éric Allard, que j’ai croisé sur Facebook, me fait l’honneur d’un BLOGORAMA. Laissons lui donc la parole!

Allard-Eric

   Dans la continuité de mes activités de co-animateur de revue (Remue-Méninges, avec Antonello Palumbo, Pierre Schroven et Salvatore Gucciardo) et d’animateur de radio libre mais aussi de critiqueur sur le site CritiquesLibres.com, je me suis lancé dans la création d’un blog en décembre 2008 pour, au départ, poster mes textes (poésie, microfictions). Mais très vite, j’ai souhaité que le blog soit aussi tourné des contributions extérieures et j’ai posté des textes d’autres auteurs, disparus ou bien vivants… Puis, en janvier 2010, l’idée d’embringuer Denis Billamboz et Philippe Leuckx m’est venue pour constituer avec eux un trio de chroniqueurs de façon à couvrir un éventail de la production littéraire plus large. Pendant plusieurs années, les chroniques de Denis et Philippe ont été postées chaque week-end, en alternance.

   Mi-2016, deux figures féminines, Nathalie Delhaye et Lucia Santoro, ont complété l’équipe avant, un an plus tard, l’arrivée d’un duo familial composé de Philippe Remy-Wilkin et de son fils Julien-Paul. Enfin, tout dernièrement, Jean-Pierre Legrand a accepté de rejoindre l’équipe. Désormais le rythme de publication dépend de la réception des notes de lecture.

   En presque dix ans d’existence, le blog a enregistré 650 000 visites et couvert la sortie de quelque 1000 ouvrages relevant aussi bien de la grande édition que de la « petite », principalement dans les domaines du roman et de la poésie.

 

 

 

Allard-Eric

 

« Les belles phrases », blog d’Eric Allard (cliquer sur le lien)

 

 

 

« LE PLAT PAYS », Jacques Brel

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent

Et qui ont à jamais le coeœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir

Avec le vent de l’est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Avec le vent d’ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu’un canal s’est perdu
Avec un ciel si bas qu’il fait l’humilité
Avec un ciel si gris qu’un canal s’est pendu
Avec un ciel si gris qu’il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s’écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut
Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien

%d blogueurs aiment cette page :