PAGE PAYSAGE

Accueil » Eléphant blanc

Archives de Catégorie: Eléphant blanc

UN LECTEUR D' »AURORA CORNU »

Michel Houellebecq lit Aurora Cornu! Photo de Pierre Cormary.

Publicité

« AURORA CORNU »: SORTIE OFFICIELLE

Chers amis, chers lecteurs,

Le récit de Pierre Cormary est donc officiellement sorti cette semaine, dans ma collection Eléphant blanc, avec son superbe bandeau rouge, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus.

Pour l’acquérir:

– soit en librairie (sauf chez Gibert qui ne travaille pas avec notre diffuseur), sur simple commande (nos livres mettent une grosse semaine à arriver).

– soit directement sur le site de l’éditeur Unicité, sachant que les frais de port sont offerts. Cela suppose d’avoir, ou d’ouvrir un compte PAYPAL. On peut aussi envoyer directement un chèque de 22 euros à l’ordre des éditions Unicité (3 sente des Vignes, 91530 Saint-Chéron).

http://www.editions-unicite.fr/…/aurora-cornu/index.php

– soit par carte bancaire sur le site de la librairie Eyrolles.

https://www.eyrolles.com/…/aurora-cornu-9782373557886/

Le livre sera normalement rapidement disponible sur les plateformes de la FNAC et d’Amazon.

Je reproduis ci-dessous la présentation officielle, écrite par mes soins:

Qui connaît Aurora Cornu (1931-2021) ? Romancière, poétesse, actrice, et cinéaste franco-roumaine, la dame semble avoir eu mille vies. Le public français retient d’elle son rôle dans le célèbre Genou de Claire. Le reste semble confidentiel, sinon totalement inconnu. Loin de toute biographie au sens strict, Pierre Cormary nous parle ici d’une rencontre : celle d’un agent d’accueil muséal, geek assumé, rohmérien transi, et d’une dame âgée, fantasque, devenue égérie. Non sans humour ni distance, Pierre raconte donc Aurora, et, ce faisant, se raconte tout autant. Autofictionnel, intime, Aurora Cornu nous fait aussi voyager, des Balkans au lac d’Annecy, de New York à la rive gauche de Paris, où se concentre l’essentiel de l’action. Difficile, ainsi, de ranger ce livre inclassable, où se mêlent tant de figures et de lieux, condensés en une subtile alchimie poétique teintée de mélancolie, mêlée d’une singulière drôlerie.

Pierre Cormary est né à Paris sous le signe du Lion en 1970, l’année du Genou de Claire.
Tient depuis 2005 un blog littéraire intitulé « Soleil et croix »
Collabore régulièrement à
Causeur et La Revue des deux mondes.
A rédigé une étude sur Rohmer dans
Le Paradis Français d’Éric Rohmer, publié aux Éditions Pierre-Guillaume de Roux en juin 2017.
A participé aux Cahiers de l’Herne de Michel Houellebecq et de Pierre Michon, ainsi qu’à
Faire effraction dans le réel, ouvrage collectif consacré à Emmanuel Carrère, publié chez P.O.L en octobre 2018.
Aurora Cornu est son huit-centième texte et son premier roman.

Aurora Cornu (1931-2021).

Blog de Pierre Cormary : http://pierrecormary.hautetfort.com/

Page Facebook officielle du livre: https://www.facebook.com/profile.php?id=100087578448264

Page Wikipédia d’Aurora Cornu: https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurora_Cornu

Page Babelio du livre: https://www.babelio.com/auteur/Pierre-Cormary/633204

SORTIE D' »AURORA CORNU » (PIERRE CORMARY).

Qui connaît Aurora Cornu (1931-2021) ? Romancière, poétesse, sage-femme, et cinéaste franco-roumaine, la dame semble avoir eu mille vies. Le public français retient d’elle son rôle dans le célèbre Genou de Claire. Le reste semble confidentiel, sinon totalement inconnu. Loin de toute biographie au sens strict, Pierre Cormary nous parle ici d’une rencontre : celle d’un agent d’accueil muséal, geek assumé, rohmérien transi – et d’une dame âgée, fantasque, devenue égérie. Non sans humour ni distance, Pierre raconte donc Aurora, et, ce faisant, se raconte tout autant. Autofictionnel, intime, Aurora Cornu nous fait aussi voyager, des Balkans au Liban, de New-York à la rive gauche de Paris, où se concentre l’essence de l’action. Difficile, ainsi, de ranger ce livre inclassable, où se mêlent tant de figures et de lieux, condensés en une subtile alchimie poétique teintée de mélancolie, mêlée d’une singulière drôlerie.

… Sortie officielle le 26 octobre, avec une préface d’Amélie Nothomb!

Il s’agit du sixième « éléphant blanc », dans la collection créée et dirigée par mes soins, aux éditions Unicité. Disponible sur commande en librairie, ou encore à la Fnac ou sur Amazon.

PAUL VECCHIALI À PARIS

À la Fnac des Halles!

Chers amis, chers lecteurs,

Notre auteur Paul Vecchiali sera donc à Paris à la fin du mois, du 30 au 1er octobre, au moment même où je serai en Bretagne, au festival poétique de Moëlan-sur-Mer (cf. précédemment). Je devrais toutefois croiser le cinéaste/écrivain le 29, à son arrivée. Ouf!

Je partage ici les informations glanées sur Facebook.

Bon dimanche!

E.R.

Pour commander Chansons et poèmes:

https://www.editions-unicite.fr/auteurs/VECCHIALI-Paul/chansons-et-poemes-de-paul-vecchiali/index.php

FESTIVAL « SÉMAPHORE » DE LA PAROLE POÉTIQUE DE MOËLAN-SUR-MER

Chers amis, chers lecteurs,

Comme annoncé précédemment, je suis donc invité au festival de la parole poétique de Moëlan-sur-Mer, du 30 septembre au 3 octobre 2022, dans le Finistère. J’en profite pour remercier Bruno Geneste et Paul Sanda, les organisateurs, et la maison de la poésie de Quimperlé. Cette année, le festival est donc placé sous le patronage du beatnik Lawrence Ferlinghetti (1919-2021). De nombreux poètes, parmi lesquels plusieurs amis, seront sur place. Je présenterai mes propres livres, ainsi que les ouvrages de la collection « Eléphant blanc » (éditions Unicité), créée l’an dernier. Vous pourrez donc me retrouver:

  • Vendredi 30 septembre à 13h30, à la librairie Nomade (Centre culturel « L’Ellipse », Rue Pont ar Laer, 29350 Moëlan-sur-Mer), où je dédicacerai mes propres ouvrages et vendrai les volumes de l’Eléphant blanc, donc (dont La précession des sphères de Paul Sanda, cité plus haut).
  • Vendredi 30 septembre à 20h50, toujours à l’Ellipse, pour rendre hommage à Ferlinghetti, en compagnie d’autres poètes, et sous la direction de Miguel Angel Real, traducteur de l’espagnol, auteur, critique.
  • Samedi 1er octobre, à 14h30. Je lirai mes textes, avec les autres festivaliers, à la Chapelle Saint Jacques de Clohars-Carnoët.
  • Dimanche 2 octobre, à 13h30, pour une ultime lecture, à l’Ellipse.

Pour retrouver le programme complet (cliquer sur l’image):

Site de la Maison de la poésie de Quimperlé:

https://maisondelapoesie-quimperle.fr/

Page Facebook de l’évènement:

https://www.facebook.com/events/1169660283623165?ref=newsfeed

PAUL SANDA SUR « RADIO OCCITANIA »

Christian Saint-Paul, ici au concours des Jeux Floraux, à Toulouse.

Mercés al poèta ariègean Christian Saint Paul e a Radio Occitania!

Un chaleureux merci au poète ariégeois Christian Saint-Paul!

Dirigeant depuis de nombreuses années déjà l’émission poétique « Les poètes », sur Radio Occitania, Christian a plusieurs fois évoqué mon propre travail, qu’il s’agisse du recueil Animaux ou de mon essai sur la poésie contemporaine en bibliothèque, paru chez l’Harmattan en 2012. Cette fois, Christian parle de Paul Sanda, et de notre recueil La précession des sphères, paru chez « Eléphant blanc » cette année même (cf. lien ci-dessous). Un bel hommage, donc, d’autant que Paul Sanda réside lui-même à Cordes-sur-Ciel dans le Tarn, village auquel il a consacré un fort bel essai d’ailleurs (Un siècle d’écrivains à Cordes-sur-Ciel, éditions Rafael de Surtis, co-écrit avec Bruno Geneste). Partiellement lotois, connaissant bien la belle ville de Toulouse où réside une part de ma famille, je ne peux qu’être touché.

Je reproduis une partie de l’éditorial publié sur le site même de la webradio. Vous trouverez le podcast de l’émission en cliquant sur le lien ci-dessous (l’émission est datée du 22 juillet 2022):

https://lespoetes.site/emmission/emmission.html


L’émission du mardi 26 juillet 2022 signale le livre de
Paul Sanda : La précession des sphères, poème précédé
du Tribute to Patricia Barber
éditions unicité, 80 pages, 19 €.
Un livre d’une grande tenue avec une remarquable préface d’Odile Cohen-Abbas et des illustrations éloquentes de Klervi Bourseul, que nous livre Etienne
Ruhaud dans sa collection « Eléphant blanc » des éditions Unicité.
Paul Sanda, éditeur à Cordes-sur-Ciel dans le Tarn dirigeant les éditions
Rafaël de Surtis qui contribuent depuis longtemps à l’essor de la diffusion de la
poésie, est un artiste au talent polymorphe qui perpétue avec toute son originalité où
domine une activité spirituelle intense, le génie des surréalistes.
La musique est un visage de la spiritualité et Paul Sanda sans surprise s’en
nourrit. Mélomane il fait entrer la musique dans l’objet des poèmes : « L’édifice que
la musique élève (la piété) / est une délivrance, au creux de l’abstrait ».
La langue du poème est foisonnante, travaillée comme une œuvre d’art et ne
laisse aucun espace au prosaïque, en particulier dans ses poèmes en prose.
Paul Sanda retrouve le Grand Œuvre des poètes surréalistes dans la richesse
de l’inattendu du langage. Tous ses poèmes, qu’ils auscultent les instruments de
musique ou la trace laissée par la chanteuse de jazz Patricia Barber ou les grands
compositeurs parfois enfouis dans l’immensité de notre patrimoine musical,
convergent inexorablement vers « ces nobles espaces » les sphères qui incarnent
si justement sa finalité spirituelle.

Pour commander le livre:

https://www.editions-unicite.fr/auteurs/SANDA-Paul/la-precession-des-spheres/index.php

Nous avons déjà évoqué Un siècle d’écrivains à Cordes-sur-Ciel:

TROIS RENCONTRES EN JUIN!

Chers amis, chers lecteurs,

  • Jeudi 9 juin, à l’occasion du marché de la Poésie (place Saint-Sulpice, 75006 Paris), notre ami, l’auteur Pascal Mora présentera notre anthologie franco-argentine bilingue Villes/Ciudades (éditions Unicité, collection « Eléphant blanc »), au stand 706, de 17h à 21h. Je serai présent à partir de 18h30 environ.
  • Dimanche 12 juin, toujours au marché de la Poésie, et toujours au stand 706, je présenterai cette même collection « Eléphant blanc », créée par mes soins en 2021, et qui compte déjà cinq titres (sept d’ici fin 2022). Seront présents plusieurs de mes auteurs, en fonction de leurs disponibilités. Je dédicacerai mes propres ouvrages (les recueils Petites fables et Animaux, mon roman Disparaître et l’essai La poésie contemporaine en bibliothèque)
  • Mardi 21 juin, Pascal Varejka viendra nous parler de ses livres autour de l’éléphant, et notamment de celui publié par mes soins (À la recherche de l’éléphant blanc), en compagnie d’Armel Louis, le génial libraire-éditeur de « La Lucarne des écrivains », et d’Olivier Liégent, auteur de Lundi quelque part dans l’infini, livre graphique sur le transhumanisme, l’art et la philosophie. La rencontre est prévue à 20 heures, au 1er étage du Café de la Mairie, place Saint-Sulpice toujours.
Votre serviteur au salon du livre, à la mairie du Vème arrondissement, près du Panthéon, le 1er juin 2022. Merci à Eric Dubois pour la photo.

RENCONTRE AUTOUR DE LA COLLECTION « ÉLÉPHANT BLANC » ( ÉDITIONS UNICITÉ) AU MARCHÉ DE LA POÉSIE

Chers amis, chers lecteurs,


Dimanche 12 juin, dans le cadre du Marché de la poésie, place Saint-Sulpice, je présenterai ma collection « Eléphant blanc » (éditions Unicité), au stand 706, ainsi que mes propres livres (Disparaître, paru en 2013, et Animaux, paru en 2020). Sur place, retrouvez nos auteurs: Pascal Mora, Odile Cohen-Abbas, Pascal Varejka, ainsi que notre amie Claudine Sigler. Pour me contacter: er10@tutanota.com

Page Facebook de l’évènement:

https://www.facebook.com/events/988487411669147?ref=newsfeed

Pour acheter nos livres:

https://www.editions-unicite.fr/collection/elephant-blanc.html

Mes propres ouvrages:

https://www.editions-unicite.fr/auteurs/RUHAUD-Etienne/animaux/index.php

AURORA CORNU (1)

Roumaine, rohmérienne… Bientôt l’éléphant blanc nous amènera rive gauche, en compagnie de Pierre Cormary, pour parler de l’actrice et femme de Lettres Aurora Cornu, en un récit bio-autobiographique. Parution du livre début automne chez Unicité, dans ma chère collection.

NUAGES COMME DES ÉLÉPHANTS BLANCS (surréalisme)

 

Glané sur Internet. Je ne lis hélas pas l’hindi. Si un lecteur peut m’aider…

%d blogueurs aiment cette page :