PAGE PAYSAGE

Accueil » Poe, Edgar Allan

Archives de Catégorie: Poe, Edgar Allan

Publicités

EDGAR POE, Jean Hautepierre, Pardès, collection « Qui suis-je ? », Grez-sur-Loing, 2012 (article paru dans « Diérèse » 58, automne-hiver 2012)

poe hautepierre

 

   La vie d’Edgar Poe est toute entière marquée par le sceau du malheur. Né à Boston en 1809 de parents comédiens, très tôt orphelin, le futur écrivain est recueilli par le riche négociant John Allan, avec qui il ne s’entendra jamais. Ayant passé une partie de son enfance en Angleterre, Poe se montre excellent élève, mais doit interrompre ses études à Westpoint pour des motifs financiers. Engagé plusieurs années durant dans l’armée, l’homme connaît ses premiers succès littéraires, écrit énormément pour la presse, mais demeure pauvre. En 1847, le décès de Virginia, son épouse bien aimée, le plonge dans la dépression. Alcoolique, de plus en plus instable, il meurt à Baltimore deux ans plus tard, probablement suite à une crise de delirium tremens.
Introduit en France par Baudelaire et Mallarmé, Poe fait l’objet de nombreuses biographies, parfois brillantes. Pourtant, comme on peut le lire en quatrième de couverture : Edgar Allan Poe est un personnage à la fois connu et méconnu. Loin des mythes, des interprétations parfois fantaisistes, Jean Hautepierre s’en tient à la vérité, aux faits, et démonte certaines légendes et idées reçues, entretenues a posteriori. Publié par les éditions Pardès dans l’excellente collection « Qui suis-je ? », ce petit livre décrit de façon sobre et objective le bref parcours du Maître. Il ne s’agit pas, pour autant d’un simple récit de vie. L’auteur, qui a lui-même traduit des poèmes de Poe, a peut être d’abord voulu étudier la portée d’une œuvre immense et variée, saluée par les plus grands, ainsi qu’en témoignent les hommages reproduits à la fin du volume : (…) l’œuvre d’Edgar Poe a donné une impulsion essentielle en de nombreux domaines de la vie de l’esprit, apportant une orientation nouvelle au récit et à la science-fiction, exerçant une influence considérable sur la poésie française, créant le roman policier, élaborant une théorie de la création et de la critique littéraires. Développant un point de vue original et néanmoins rigoureux sur les divers ouvrages de Poe, loin de certaines lectures psychocritiques, Jean Hautepierre montre également en quoi les Histoires extraordinaires ou Le Corbeau demeurent actuels, continuent d’inspirer différents créateurs, dans différentes disciplines, tel les musiciens du groupe « The Cure », le compositeur Philipp Glass ou encore Alex Proyas, réalisateur du film The Crow… Bref, Edgar Poe est semblable aux anciens Grecs : plus on le connaît, plus on mesure l’ampleur de son génie. Également dramaturge et poète, Jean Hautepierre signe là une étude à la fois concise, efficace et pénétrante.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :