PAGE PAYSAGE

Accueil » Gaudin Yves

Archives de Catégorie: Gaudin Yves

Publicités

ÉVÉNEMENTIEL DE NOVEMBRE 2018

Chers amis, chers lecteurs,

Vous aurez probablement constaté que je n’ai pas publié la totalité des articles prévus le mois dernier. Il serait long, et peut-être vain, d’en expliquer les diverses raisons.

  Comme je l’ai annoncé dans le vlog (cf. précédent billet), je lirai donc des textes lors de la soirée « Acharniste » du 9 novembre (20h30 à la Cantada II, rue Moret, Paris XI), en compagnie d’Yves Gaudin, de Léonel Houssam et de Patrick Mosconi notamment. Et je viendrai au salon de la revue le 10, soit le lendemain, après 18h (espace des Blancs-Manteaux, rue Vieille du Temple, Paris IV, station Saint-Paul). Enfin, je serai de retour à la Cantada II le jeudi 22 septembre à partir de 20h30 pour lire d’autres textes, en compagnie de Lord Mandrake, alias Marc-Louis Questin, organisateur du Cénacle du Cygne, soirée plurielle. Tout est indiqué dans la vidéo (en précisant que le 9 novembre tombe un vendredi, et non un jeudi, comme j’ai pu le dire). Pour me contacter: er10@tutanota.com ou er10@hotmail.fr

mosconirevue

      Signalons également le traditionnel Café poésie de Meaux, organisé par mon ami Pascal Mora. Tout est indiqué ci-dessous (sur l’affiche). Hélas, exerçant une activité salariée, je ne pourrai être présent.

43405819_2202839769960175_9181892200487714816_n

   Signalons enfin deux parutions en revue. La première est un article de mon cru, consacré à la rue Philidor, paru dans le journal local L’ami du 20ème, disponible en kiosque et dans les paroisses. La seconde parution sera disponible vers le 27 novembre, dans Diérèse. Il s’agit d’articles critiques et de mini-biographies autour du Père-Lachaise. J’y évoque notamment le dernier livre de Denis Montebello, celui de Pascal Mora (cf. ci-dessus), et un ouvrage de Jacques Cauda. Chacun de ces textes sera reproduit ci-dessus avec l’aimable autorisation de Daniel Martinez, animateur du périodique. Hélas je ne dispose pas d’une photo de couverture en format image. Je partagerai un visuel lors de l’événementiel de décembre si tout va bien. Pour commander le numéro 74; envoyez un chèque de 18 euros à l’ordre de Daniel Martinez (8 avenue Hoche, 77380 Ozoir-la-Ferrière).

ami du 20ème

Diérèse45couv

Publicités

ÉVÉNEMENTIEL DE FÉVRIER 2018 (ADDENDUM/ERRATUM)

  Dans la version de mon événementiel publiée cette nuit, j’ai omis deux faits: la représentation théâtrale de mon ami Jean Hautepierre, et la représentation musicale de mon autre ami, venu de la Cantada, Yves Gaudin, dit YG, scientifique et comique. Le précédent billet a donc été dûment corrigé. Par ailleurs, plusieurs d’entre vous m’ont demandé ce qu’étaient devenus les acteurs du court-métrage iranien publié sur ce même blog en janvier, Vivre au présent. Signalons simplement que la famille Fallahdoost a été dispersée. Le patriarche, qui récitait le Shanahmeh, poème traditionnel perse, est décédé à la suite de Masoomeh, l’aînée. Ensuite frères et sœurs ont été séparés dans des institutions distinctes, toujours au nord de l’Iran. Ils se revoient néanmoins régulièrement, comme en témoigne la photo ci-dessous.

23435293_1537430286332918_1343344961_n

 

ÉVÉNEMENTIEL DE FÉVRIER 2018

  Chers amis, chers lecteurs,

  Trois évènements à annoncer ce mois-ci, peut-être davantage (on trouvera, comme à chaque fois, un addendum dans les semaines à venir).

André-Chabot-15-janvier-2014-1

  Le 3 février, l’artiste nécrosophe André Chabot, que nous avons évoqué en janvier (en parlant de son livre Mes pères sous les draps verts), inaugurera son exposition « Chronos mythifié » dans le onzième arrondissement, à la galerie « Satellite », station Voltaire, ligne 9, à partir de 19 heures et jusqu’à 21 heures. Je serai naturellement présent.

Galerie SATELLITE
7 rue François-de-Neufchâteau 75011 Paris
Tel. 01 43 79 80 20

Notre article sur le livre d’André Chabot

Site de la galerie Satellite

Site officiel d’André Chabot

 

Page Wikipédia d’André Chabot

hautepierre tristan

   Le jeudi 8 février, notre ami Jean Hautepierre, fidèle du Cénacle plusieurs fois évoqué sur PAGE PAYSAGE, présentera sa pièce adaptée du mythe de Tristan et Yseult, à Paris. Je joins donc le descriptif ci-dessous, en vous espérant nombreux.

   L’histoire de Tristan représenta en son temps un thème radicalement nouveau : celui de l’amour fatal, qui n’a pour justification que lui-même. Ce thème, fondamentalement peu chrétien, gênait obscurément bien des forces de la société du Moyen Age, d’où la disparition de pans entiers des longs poèmes qui lui ont alors été consacrés. Il trouve une forme à la fois poétique et fidèle au mythe, tel que chacun le connaît, dans la démarche de Jean Hautepierre, auteur d’un théâtre en vers contemporain dont la prosodie, si elle n’est pas toujours strictement classique, est extrêmement réfléchie et rigoureuse. Jeudi 8 février à 20h
Centre Jean Dame 17/25 rue Léopold Bellan 75002 PARIS
Métro : Sentier Entrée libre
Direction : Alain MICHEL

Notre article autour du « Meurtre de la tour de cristal », roman de Jean Hautepierre

26731349_2032003417043812_2282955152746736731_n

  Comme indiqué sur l’affiche ci-dessus, le traditionnel café poésie organisé par notre ami Pascal Mora se tiendra à la médiathèque Luxembourg de Meaux, 2 rue Cornillon, le samedi 10 février à partir de 10h30. La poésie espagnole, ainsi que la poésie chinoise, seront à l’honneur.

Site de la médiathèque de Meaux

yg marcounet

   Comme indiqué ci-dessus, notre ami du Cénacle, l’infatigable Yves Gaudin, dit YG, se produira le 20 février sur une péniche, non loin du Châtelet, à partir de 20 heures. Pour les amateurs d’électro, entre autres.

cygne

  Enfin, comme chaque dernier jeudi du mois, se tiendra le traditionnel « Cénacle du Cygne », animé par notre ami Marc-Louis Questin, alias Lord Mandrake. Venez donc nous voir le 22 à partir de 20h30 à la Cantada II, 13 rue Moret, 75011 Paris (station Ménilmontant). Le thème ne m’est pas encore connu.

 

ulrich

Le regretté Pascal Ulrich fut un des illustrateurs fétiches de « Diérèse ».

 

  Signalons pour finir la parution de plusieurs de nos articles, à la fois des notes de lecture et des hommages consacrés à des poètes enterrés aux Père-Lachaise, dans la revue Diérèse 72, animée par mon ami Daniel Martinez. Diérèse, qui fête en mars ses vingt ans, et dans laquelle j’écris depuis quinze ans, s’acquiert contre un chèque de 18 euros, à l’ordre de Daniel Martinez, au 8 avenue Hoche, 77330 Ozoir-la-Ferrière.

Le blog de Daniel Martinez, animateur de « Diérèse ».

 

%d blogueurs aiment cette page :