PAGE PAYSAGE

Accueil » Actualité » UN CLASSIQUE PAR MOIS, EUGÈNE LABICHE (épisode 2)

UN CLASSIQUE PAR MOIS, EUGÈNE LABICHE (épisode 2)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

En juin, j’ai donc lancé le défi « Un classique par mois » (que les abonnés peuvent suivre, du reste, s’ils le souhaitent). J’ai également dit que je valoriserai les volumes minces, car je manquais de temps. En juillet, j’ai comblé une nouvelle lacune en attaquant Eugène Labiche, dont on trouve les pièces en libre-accès sur la toile. Tant qu’à faire, pourquoi ne pas lire la pièce la plus fameuse, ou, disons-le, la plus célèbre? Une nouvelle fois, je ne résumerai pas l’histoire ici. Je renvoie le lecteur, paresseusement peut-être, à la fiche Wikipédia. Il semble de toute façon impossible de donner un aperçu global de la pièce. Le principe du vaudeville demeure le quiproquo, le rebondissement. Il en va d’ailleurs de même chez Feydeau ou Courteline, que je me suis promis de lire prochainement (et donc d’en parler ici même). Régulièrement donné à la Comédie Française car indémodable, Un chapeau de paille d’Italie m’a beaucoup plu, rappelant les ambiances Belle-Époque, l’insouciance d’avant la grand carnage de 14-18. On y voit se croiser la bonne société parisienne et banlieusarde, habilement caricaturée. Cela se lit d’une traite et met plutôt de bonne humeur. Je sais d’ores et déjà ce que je lirai en août (en sus des lectures « obligatoires », services de presse et autres ouvrages liés à mon étude du surréalisme).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_chapeau_de_paille_d%27Italie


6 commentaires

  1. Claudine Sigler dit :

    Ce n’est pas la meilleure pièce de Labiche, loin de là !.. Etienne, lis « Le Voyage de Monsieur Perrichon » : moins vaudevillesque, la pièce (que j’adore et relis regulièrement) a plus de subtilité et de profondeur..

    Aimé par 1 personne

    • Ah, intéressant. Le défi consiste aussi à lire un auteur qu’on n’a absolument jamais lu comme tu sais, Claudine.

      J’aime

      • Claudine Sigler dit :

        Oui, je sais bien. Mais cet auteur une fois découvert, on peut creuser ?..:-). Ou s’il s’agit de ne lire qu’UN SEUL livre de lui, choisissons-le avec soin ? (je trouverais dommage de limiter Labiche à « Un Chapeau de paille d’Italie », qui n’est certes pas le meilleur choix..)

        J’aime

      • Disons… Le but est quand même de découvrir un maximum d’auteurs. Ensuite, si on est vraiment emballé par un écrivain, rien n’empêche de lire d’autres titres. Ne pas approfondir est certes un risque. L’autre risque, c’est de ne lire que les auteurs qu’on connaît déjà, et donc de rester frileux.

        J’aime

      • Claudine Sigler dit :

        Quand même, à propos d’ un auteur qu’on ne connait pas du tout, et dont a priori on ne lira qu’UN seul livre, ne faudrait-il pas quand même recueillir quelques avis de connaisseurs ou d’aficionados? Imagine t-on quelqu’un qui ne connaitrait Voltaire qu’à travers « La Henriade », ou n’aurait lu de Zola que « Lourdes » (ou de Victor Hugo que « Bug-Jargal » ?? 🙂

        J’aime

      • Oui. Il faut avoir du temps pour cela.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 114 764 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :