PAGE PAYSAGE

Accueil » Poésie » L’HARMATTAN (Libre-propos)

L’HARMATTAN (Libre-propos)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Une amie, qui a du mal à publier sa poésie, me demandait ce que valait l’Harmattan. Alors, évidemment, je ne peux critiquer la maison-mère, puisque j’y ai publié un essai sur la poésie en 2012 (pour étoffer ma maigre bibliographie, sachant que j’étais alors invité à un festival de poésie québécoise). Formulons juste, une réponse honnête, nécessairement subjective et circonstanciée:

  • Le gros défaut de l’Harmattan tient à la nature même des contrats, dont les conditions peuvent paraître léonines, puisqu’on demande souvent à l’auteur de racheter une partie du stock. En outre, ce dernier fait lui-même le prêt-à-clicher, ce qui demande bien de la patience. Les droits d’auteur sont dérisoires.
  • Plus de la moitié de mes contacts y ont publié au moins un volume. Et on trouve d’excellentes choses, pointues. Heureusement que l’Harmattan existe.
  • Le choix est vaste: publications autour de l’économie burkinabaise, essais signés par des catholiques radicaux, des ufologues, ou par des militants trotskistes. J’aime cette diversité, cette pluralité, à titre privé.
  • L’Harmattan, contrairement à certaines petites maisons associatives manquant de moyens, est plutôt bien distribué. De plus la maison existera encore dans vingt ans (au moins). Les livres sont disponibles, même pour quelques semaines, dans les grandes librairies de la rue des Ecoles. L’Harmattan vend également une version numérique.
  • Les auteurs bénéficient d’un abattement de trente pour cent sur le catalogue, ont droit à des tarifs préférentiels sur les places du théâtre du Lucernaire, propriété de l’Harmattan.
  • J’ai vendu 221 exemplaires de mon essai sur la poésie. Ce n’est pas si mal, au fond, car le sujet était plus que confidentiel.
  • Certaines collections sont valables et reconnues. Qu’il s’agisse de musicologie ou même de poésie, avec l’excellent « Accent tonique » notamment.
  • Des auteurs aujourd’hui renommés comme Pierre Jourde ont publié chez L’Harmattan. Il ne s’agit donc pas d’une tache sur le CV bibliographique. Plusieurs écrivains estampillé l’Harmattan passent sur France Culture. Un auteur l’Harmattan a reçu le prix du roman gay 2020, etc. Actuellement, je lis les mémoires du surréaliste Claude Courtot, et ça vaut largement un livre de chez Gallimard.
  • L’Harmattan refuse nombre de manuscrits. Il ne s’agit donc pas de compte d’auteur déguisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 105 982 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :