PAGE PAYSAGE

Accueil » 2020 » mars » 13

Archives du 13/03/2020

« LA POMPE A SANG », JEAN GAUDRY (1933-1991)

gaudry
été
le coquet coquelicot
décalqua quelques claques de rouge
sur le mouvant visage
des blés blonds ondulant
envoûtés par le vent.
GERCES, PJ. Oswald, 1957, page 33
d03019f8cdacae8ff45f8bea58e77358
à Lydie Chapovaloff
réelle vint Lydie bel et divin lit d’ailes
m’extraire de vos puits sans chaîne ni margelle
où broyé par vos riens je crevais sans chandelles
du cirque dégarni de gradins et de ris
d’où ne suaient que supplices et sources taries
tu fis bouger la cire et rentrer la hernie
décrochant de sa croix et mon X et mon nid
le ciel clos s’envahit de lumière et de vie
et l’extase remplace en l’indécis lavis
l’adorable carcasse agacée de la nuit
où vèlaient mes désirs mes vélos et l’ennui (page 15)
je ne veux plus de mes os
je ne veux plus de ma chair
je ne veux plus de ma lampe
de la lampe qui m’éclaire
je veux éteindre les étreintes
et ne veux que la crainte
je veux tuer les plaintes
et crever les enceintes
boire les vertes absinthes
les vers les abbés et les saintes (p. 11)
gaudry 2
%d blogueurs aiment cette page :