PAGE PAYSAGE

Accueil » 2018 » février » 13

Archives du 13/02/2018

« LES BOLETS » (création personnelle 4)

LES BOLETS

   Des champignons de trois mètres de haut, quarante à cinquante mètres de large, au fond d’une vallée encaissée, au milieu d’un pays lointain et pluvieux, peuplé de gens silencieux et bruns.

   Pas de pied. Juste une sorte de soucoupe arrondie, immense, blanche, posée comme ça sur le sol. Une vaste galette spongieuse mais étanche, rainurée de tiges sanguines, et dont l’intérieur reste creux, garni de soies cotonneuses, qui tiennent chaud l’hiver.

   Chaque clan a son bolet, dans lequel il rentre au moyen d’un étroit orifice pratiqué à la base, pour ne pas tuer l’organisme. Toute la famille dort en commun, sans porte ni fenêtre, s’éclairant à l’aide d’un feu, au centre, sur un foyer construit en pierre qui laisse de longues, cruelles taches brunes à la surface. Cela sent le mouillé, le suint. Les tribus adverses n’ont jamais pu détruire les bolets bimillénaires, dont le corps résiste au feu. Flèches et autres projectiles restent ainsi fichés dans la membrane, avant d’être progressivement avalés, formant de légères aspérités qui disparaissent avec les jours.

   L’été, les bolets se reproduisent, s’étendent vers d’autres vallées. Saturé de spores, vague bleue et odorante, urticante, l’air devient irrespirable. Les habitants rejoignent le haut de la montagne, pour quelques semaines, la grande grotte rouge.

%d blogueurs aiment cette page :