PAGE PAYSAGE

Accueil » Création personnelle » HOMMAGE À MONIQUE MARTA (création personnelle 3)

HOMMAGE À MONIQUE MARTA (création personnelle 3)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

décembre 2017
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

  Composé par mes soins en hommage à Monique Marta, ce texte est paru dans un catalogue d’exposition à Nice en octobre. J’en reproduis ici l’intégralité, sachant que j’écrirai quelque chose de plus long à propos de la peinture, sous peu. 

thumbnail_PASSION

« VERS D’AUTRES MONDES »
Poétesse, directrice de la revue Vocatif, Monique Marta est également peintre autodidacte. Ayant appris à contempler en lisant des magazines comme Grands maîtres ou Les Muses, celle qui ne revendique aucune école a également commencé à dessiner en reproduisant des écorchés, des squelettes, glanés sur des fiches médicales. De fait le corps demeure omniprésent, sur presque toutes les toiles. Pour autant, pas de têtes de mort, d’os ou de muscles saillants : heureux, les personnages étalent fièrement leur nudité, leurs formes baignées de lumière, un léger sourire aux lèvres, telle cette vahiné vêtue d’un pagne, et qui relève sensuellement ses cheveux, sur fond de couleurs chaudes. Un érotisme discret émane de chaque tableau : tantôt à travers d’étranges totems phalliques, tantôt à travers la représentation d’une généreuse poitrine. Monique, qui beaucoup voyagé, en particulier dans le Pacifique, créé dans la joie. De là vient sans doute cette inspiration solaire, ces silhouettes pleines, hommes ou femmes, baignés par les rayons marins, comme dans les toiles de Gauguin. Parfois, dans cet univers apaisé, apparaissent des êtres hybrides, des sirènes, ou mêmes d’indéfinissables chimères, une faune et une flore inédites, surgies sur le papier, une sorte de jardin d’Eden, mêlant plusieurs univers, comme si les strates de mémoires se confondaient, à travers le pinceau. Parfois aussi apparaissent des éléments humains, une horloge, un instrument, qui brise tout réalisme.

thumbnail_SURREALISME8
Car Monique parcourt diverses cultures. De mère danoise, la Niçoise, qui aime à se baigner dans la Méditerranée revendique fièrement ses origines, et son amour pour les runes. Ainsi retrouvons nous divers symboles indéchiffrables, des caractères romains ou d’autres, inconnus, un genre de mythologie unique, un syncrétisme associant héritage scandinave, calligraphie hébraïque, panthéisme lointain et astrologie. Ayant beaucoup étudié, beaucoup lu, Monique, qui par ailleurs admire la figure chrétienne de Marie-Madeleine, plusieurs fois représentée, assume son mysticisme. Mais un mysticisme de félicité, sans Dieu vengeur ou dogme figé, une sorte de transcendance picturale, à travers de paisibles icônes. Un nouvel ésotérisme, et une nouvelle cosmogonie, des cieux couverts d’astres bizarres, de lunes, d’étoiles, de planètes imaginaires. Le titre des œuvres lui-même procède du mystère : Tendresse, Galaad, Le fil d’Ariane, Jubilation, Nuit mystique, Pivoines, Chambre secrète, Les amants, Signes dans le ciel, Cérès… Autant d’invitations à l’ailleurs.
Ce goût de la variété, conduit également Monique à utiliser des matériaux différents: aquarelles réalisées sur de petites feuilles, sur des cartes à jouer, ou grands formats peints à l’huile, avec de temps à autres des collages, des éléments extérieurs, en plastique, en totale liberté. L’originalité semble le maître mot. On serait toutefois tenté de lier pareille inspiration au surréalisme. Comment effectivement ne pas classer cet ensemble décalé, onirique, dans une case précise ? Comment ne pas songer à Toyen, à Delvaux, ou parfois à Magritte, en contemplant ces jeunes filles évaporées ou ces bestioles volantes ? Admiratrice de William Blake, mais aussi de Cézanne ou de Van Gogh, artistes provençaux par excellence, Monique ne semble pas surréaliste par choix, mais en quelque sorte par accident. Habitée par la magie de l’enfance, mais finalement très maîtrisée, loin des chapelles, sa peinture nous transporte en tous cas vers d’autres mondes, heureux et colorés.

17622040_1904762519736111_7329674412365163856_o


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

décembre 2017
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 105 942 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :