PAGE PAYSAGE

Accueil » Amérique latine » « LE VOL », SONIA NEMIROVSKY, éditions L’œil du Prince, Paris, 2011 (article paru dans « Diérèse » 54, automne 2011)

« LE VOL », SONIA NEMIROVSKY, éditions L’œil du Prince, Paris, 2011 (article paru dans « Diérèse » 54, automne 2011)

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

septembre 2017
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

nemirovsky
   Le 24 mars 1976, la junte militaire argentine renverse le gouvernement d’Isabel Perón, et met en place le « Processus de réorganisation nationale », qui consiste à supprimer massivement et systématiquement tout opposant au régime (…). Ainsi s’ouvre Le Vol, brève tragédie en trois actes, ou plutôt en trois scènes, dialogue entre un homme en fuite et une jeune disparue, victime de la répression. Récit d’un amour adolescent condamné, la pièce demeure avant tout dénonciation. Brisés par un système politique sanglant et arbitraire, les deux personnages ne peuvent effectivement se réaliser. L’action toute entière tourne autour de l’effroyable « guerre sale » menée par le général Videla , notamment lorsque l’héroïne anonyme décrit la torture avec une vérité criante : Décharges : 7-8. Parle ! Parle ! Parle ! Des noms ? Qui ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Qui bordel ? (p.38). Arrachement, perte d’identité, l’exil incarné par le deuxième protagoniste est également contrainte, pour ne pas dire violence.
Dans quelle mesure parler d’œuvre engagée, ici ? Ni autobiographie, ni chronique de la dictature, pour reprendre les termes du metteur en scène Bertrand Degrémont, Le Vol peut être d’abord considéré comme un texte littéraire. Écrite dans une langue puissante et lyrique, cette évocation dépeint le désespoir et la souffrance en versets poétiques, sublime l’horreur par le truchement des mots et de la scène, comme si le théâtre permettait de dépasser la barbarie à défaut de l’abolir, le temps d’une représentation : Dans tes rêves la Disparue apparaît toutes les nuits pour qu’on soit encore un peu tous les deux, pour que tu ne m’oublies pas, pour que tu te souviennes d’autre chose que des fusils braqués, des balles qui pleuvent et des corps qui tombent. (p. 34). Réactualisant une page sombre et méconnue de l’Histoire récente, ce premier livre de la jeune actrice et dramaturge Sonia Nemirovsky frappe par la justesse, la sobriété et l’efficacité du propos. Une manière de lutter contre l’oubli ?


6 commentaires

  1. Prometteur…L’affiche est sympathique tout comme les thèmes…

    Aimé par 1 personne

  2. Claudine dit :

    J’ai hésité à réagir… Cette période historique est encore très vivante, et très douloureuse. Patricia Valera, une de mes amies argentines, a été arrêtée, torturée et jetée vivante d’un avion en 1978 : elle avait 28 ans … J’ai un peu écrit sur elle (mal), et n’ai jamais cessé de penser à elle.

    Aimé par 1 personne

  3. Claudine dit :

    Des violences et des horreurs, le 20 ème siècle en a été abondamment productif. Mais ce qui s’est passé en Argentine dans les années 70 me serre particulièrement le coeur, parce que là, c’est une histoire qui pour moi reste à jamais incarnée. J’ai su d’ailleurs, par des amis communs, qu’une plaque commémorative avait été apposée sur la maison de Patricia à la fin des années 90, puisqu’elle n’a pas de tombe…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

septembre 2017
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 104 343 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :