PAGE PAYSAGE

Accueil » Actualité littéraire » BONNE ANNÉE 2017!

BONNE ANNÉE 2017!

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

janvier 2017
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

dionysos-1.jpg

Chers amis, bien chers lecteurs,

  • Tout d’abord, je vous souhaite bien évidemment une excellente année. Puisse celle-ci être placée sous le signe de Dionysos, dieu de l’ivresse, dieu adolescent cher à Nietzsche.
  • Ensuite, et pour en revenir au blog, j’essaierai de poser une sorte de bilan, et d’esquisser quelques perspectives. Je n’aurais évidemment pas l’outrecuidance de présenter ces informations comme étant capitale. « Page paysage » pourrait disparaître, que cela n’affecterait pas la bonne marche du progrès humain et n’aurait aucun impact sur le Monde. J’ai choisi de parler de poésie, de musique, pas de géopolitique ou de gestion des déchets nucléaires. L’important demeure de partager la culture, à mon modeste niveau.
  • En termes de chiffres et de dates: « Page paysage », qui prend la suite du précédent blog « Opéra fabuleux », créé sur Hautetfort, a été ouvert en septembre 2014. En 2015, j’enregistrai 6379 visites pour 94 articles publiés. En 2016, j’enregistre 8782 visites pour 88 articles publiés. Il y a donc bien une progression, certes modeste, mais réelle. Ces visiteurs viennent essentiellement de France et des pays francophones (Belgique, Québec, Maghreb), mais aussi d’Amérique et de Russie. Bien des lecteurs sont iraniens, et sont enregistrés, à leur corps défendant (car nous avons accès aux statistiques), sous la bannière étoilée. Internet étant censuré en Perse, les visites sont faites sous darkweb, avec de fausses adresses IP, et de toute manière WordPress n’a pas accès aux données électroniques du pays. Ceci explique cela.
  • Les articles les plus lus touchent à l’actualité. Mon bref hommage au poète François Laur, hélas disparu en septembre à l’âge de quatre-vingt un ans, aurait ainsi été vu plus de trois cents fois, quand telle critique de livre n’enregistre aucune « entrée ».
  • Les lecteurs attentifs auront constaté une interruption de quelques semaines. En effet, j’ai connu diverses avanies informatiques. De même, j’ai supprimé mon ancien profil Facebook pour en créer un nouveau. Là encore, une forme de processus a été interrompu, mais on est toujours là.
  • La « méthode » employée sera la même en 2017 qu’en 2016. Je veux dire que je continuerai à produire à peu près les mêmes rubriques, à publier des critiques de livres, de films, à annoncer des évènements, à parler des cimetières à rendre des hommages. Certains d’entre vous ont été surpris par le nouvelle série « Angst ». J’ai simplement décidé de publier une série de clichés bizarres, généralement trouvés sur le net, au hasard de la navigation. Il s’agit de capter des instants étranges, des situations décalées, etc. Je pense continuer un certain temps, mais de façon plus diffuse, plus rare. Ce blog est avant tout littéraire, et non photographique. Par ailleurs je resterai sur un rythme moyen de deux billets par semaine. Au-delà, les gens ne lisent plus. J’ai également trois livres à terminer. Programme chargé!
  • Pour tirer un bilan plus personnel, je dirai que 2016 fut doublement décevante et réjouissante, en termes d’écriture. J’ai eu le bonheur de mettre un pied dans le cinéma en collaborant au scénario de mon ami Stéphane Rizzi, dont le court-métrage a été diffusé à l’Archipel il y a peu. Une micro plaquette poétique est également parue aux éditions La Porte et j’ai poursuivi un activité fructueuse, sur le plan journalistique, tant à travers la revue Diérèse de Daniel Martinez qu’à travers le journal d’arrondissement L’Ami du vingtième. Cela étant, pour des raisons diverses et variées, l’essai consacré à Thierry Jonquet n’a pas vu le jour.
  • On se quitte avec un chant classique de l’Armée rouge. Cela devrait vous donner, à tous, de l’énergie. Très franchement, aucun lien avec la politique internationale actuelle ou avec le récent crash d’un avion dans la Mer Noire (ce même avion contenant tout un ensemble vocal russe). J’ai toujours adoré ce type de musique.
  • Le meilleur à tous, bis repetitat placent!


2 commentaires

  1. communechaise dit :

    Ah, c’était donc cela! Aucune grenouille n’a donc été blessée au montage, quel soulagement.
    Merci pour toutes ces informations, c’est de la vraie pédagogie, c’est altruiste.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

janvier 2017
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 105 982 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :