PAGE PAYSAGE

Accueil » Cimetière du Père-Lachaise » MEMOIRE DES POETES V: SADEGH HEDAYAT (1903-1951), AU CIMETIERE DU PERE-LACHAISE. Lettres persanes, 1.

MEMOIRE DES POETES V: SADEGH HEDAYAT (1903-1951), AU CIMETIERE DU PERE-LACHAISE. Lettres persanes, 1.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

juin 2015
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

CIMETIÈRE DU PÈRE-LACHAISE, (16 rue du Repos, 75020 PARIS métro Père-Lachaise, ligne 2)

Sadegh_hedayat

   Le 9 avril 1951, au début du Norouz, fête du printemps perse, l’écrivain iranien Sadegh Hedayat  se suicide au gaz dans son appartement parisien de la rue Championnet, dans le XVIIIème arrondissement. Opiomane, alcoolique mais végétarien, le poète achève ainsi, à quarante-huit ans, une vie d’errance. Né le 17 février 1903 à Téhéran dans une grande famille, Hedayat (en persan : صادق هدایت)  vient une première fois à Paris en 1926, afin d’y poursuivre, mollement, des études à l’école des Travaux Publics. Il y restera cinq ans, avant de revenir en Iran, et d’y occuper de médiocres postes administratifs. Grand voyageur, il se consacre alors à la traduction de textes anciens (parmi lesquels les poèmes d’Omar Khayyam), et à l’écriture de pièces de théâtre, d’essais, de nouvelles et de récits. Son célèbre roman La chouette aveugle ( بوف کور, Bouf-e Kour) paraît une première fois en 1936, à Bombay, avant d’être édité en 1941 à Téhéran, où il fait immédiatement scandale. Fortement influencé par Kafka, Hedayat, qui décrit les errances hallucinées d’un toxicomane, y exprime un profond sentiment de solitude existentielle. Moins connus, ses contes et fantaisies évoquent eux le folklore local, la vie paysanne, et témoignent d’un esprit à la fois caustique et plein d’humour.

   En 1950, Hedayat, écoeuré par le climat politique de son pays, et notamment par le pouvoir des mollahs, qualifiés de têtes de choux, retourne à Paris. Il n’y restera que cinq mois, et choisira donc de mettre fin à ses jours. Traduite par son ami Roger Lescot, et parue en 1953 aux éditions José Corti, La chouette aveugle enthousiasmera les Surréalistes, et sera adaptée en 1987, avec le même titre, par Raoul Ruiz. Aujourd’hui considéré comme un précurseur, mais mort misérablement, Hedayat, qui se serait converti au bouddhisme, est pourtant enterré dans le petit carré musulman de la division 85. De forme triangulaire, sa belle tombe de marbre noir est ornée d’une chouette. La communauté iranienne de Paris vient régulièrement rendre hommage à l’écrivain.

La tombe de Sadegh Hedayat (1903-1951), 85ème division, photo de Nansour Masiri

La tombe de Sadegh Hedayat (1903-1951), 85ème division, photo de Nansour Masiri

Citons ces quelques lignes bouleversantes, extraites de La Chouette aveugle, donc:

Il est des plaies qui, pareilles à la lèpre, rongent l’âme, lentement, dans la solitude. Ce sont là des maux dont on ne peut s’ouvrir à personne. Tout le monde les range au nombre des accidents extraordinaires et si jamais quelqu’un les décrit par la parole ou par la plume, les gens, respectueux des conceptions couramment admises, qu’ils partagent d’ailleurs eux-mêmes, s’efforcent d’accueillir son récit avec un sourire ironique. Parce que l’homme n’a pas encore trouvé de remède à ce fléau. Les seules médecines efficaces sont l’oubli que dispensent le vin et la somnolence artificielle procurée par la drogue ou les stupéfiants. Les effets n’en sont, hélas, que passagers : loin de se calmer définitivement, la souffrance ne tarde pas à s’exaspérer de nouveau.

Ci-dessous, un hommage de la communauté iranienne à Sadegh Hedayat:


8 commentaires

  1. Prisca Poiraudeau dit :

    Cet vie d’homme, de poète, cette existence de souffrance me touche et cela donne envie de lire ses écrits, surtout la chouette.

    J'aime

  2. Catherine Rocaboy dit :

    Bon jour Étienne,

    Je prends enfin un peu de temps pour te dire que que suis une fidèle lectrice de Page Paysage, même si je ne fais jamais de commentaires et aussi combien je suis fière que son auteur soit mon ancien élève!(bon, on n’est pas obligé de dire que c’était en moyenne section de maternelle et que je n’ai pas grande responsabilité dans ton appétence pour la littérature.) Figure-toi que j’ai déménagé et que les fenêtres de mon appart donnent sur mon ancienne classe-désaffectée maintenant- de l’école Papu . Mais tu as vraisemblablement oublié tout cela. Je prends ma retraite dans quelques semaines; je disposerai de grandes plages de liberté qui, je l’espère, me permettront de me rendre plus souvent à La Rochelle ou Paris . L’occasion de se revoir j’espère.

    Bises Cathy ROCABOY

    PS: j’ai bcp aimé ta nouvelle  » la St Valentin » . Et je me suis régalée du joli texte sur le crapaud, déc ouvert grâce à toi

    J'aime

  3. Prisca Poiraudeau dit :

    D’accord, si je le lis, je découvrirai plus ses nouvelles(je ne chercherai pas avant tout la chouette) alors…Je ne connais pas du tout cet auteur, on ne connait jamais rien…

    J'aime

  4. Prisca Poiraudeau dit :

    je ne sais pas pourquoi je dis je veux découvrir surtout « la chouette aveugle » .., parce que tu en parle et aussi parce que le mot chouette attire mais j’ai l’impression que ce livre ne parle pas vraiment de chouette, on ressent qu’elle est juste un symbole pour lui si je me fis à l’extrait que tu as partagé.

    J'aime

  5. […] PS: Pour en savoir plus, lire mon précédent article consacré à l’écrivain perse, et publié en juin dernier, Tombeau des poètes V, Sadegh Hedayat […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

juin 2015
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Catégories

Catégories

Statistiques du blog

  • 104 251 hits

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :